CHAMPVERT

Champvert fut créé vers l’an 58 avant JC lorsque les Romains découvrirent la Loire et ses affluents, il subsistait des vestiges de villas, de thermes, de poteries et de pièces.

Agréable village de 797 habitants, Champvert est longé par le Canal du Nivernais et sa véloroute. Cette voie d’eau a vu l’implantation du lieu-dit « La Copine » d’un port qui a longtemps servi au chargement du charbon des Mines de La Machine. Aujourd’hui l’activité de plaisance a remplacé le transport maritime.

Bien que nommée “UCD – Usine Céramique de Decize” sur sa façade, cette industrie marquante du paysage Sud Nivernais, située à la sortie de Decize en direction de Dijon, est en grande partie implantée sur la commune voisine de Champvert.
Après avoir fabriquée des tuiles plates, des briques pleine et autres carreaux, elle produit désormais du carrelage de grès vernissé décoré.

A voir, l’étonnant clocher de son église. En 1678, le tonnerre s’abattit sur celui-ci qui ne put être recouvert que 58 ans plus tard. C’est la raison pour laquelle celui-ci tourne : la pluie, la neige et le soleil ayant vrillé le bois.

Depuis la maison éclusière du bourg de Champvert, vous pouvez suivre la véloroute du Canal du Nivernais en direction de Decize (3.5 km jusqu’à la gare) ou jusqu’à Verneuil (5 km) et Cercy-la-Tour (11 km).

Champvert dispose d’une aire de camping-car de 9 emplacements gratuits et d’un Centre Technique Fluvial permettant aux plaisanciers d’effectuer l’entretien de son bateau ou de demander à des professionnels de s’en charger.